Inspirations


« Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde mais celui qui a fait une fois le tour de lui-même. » Gandhi

« Le souffle, c’est la conscience, et la conscience, c’est le souffle. Car tous les deux résident ensemble dans ce corps et le quittent ensemble. » Kaushîtaki Upanishad , in Rig-Veda, VIe-Ve s. av. J.-C.

« Le yoga, voie éminemment pratique, dispense de toutes théories car son but est d’amener le pratiquant au silence et à l’immobilité afin de mettre dans l’être entier la disponibilité nécessaire à la rencontre intérieure. » Shiva Samhitâ I.16, XVIIe s.

« Quand la respiration est instable, le mental est instable; quand la respiration est stable, le mental est stable et le yogi atteint l’immobilité. C’est pourquoi l’on doit maîtriser la respiration. » Svatmarama, Hatha Yoga Pradîpikâ II.2, XVe s.

« Réceptif mais non passif, centré mais non contracté, le yogin demeure avant tout vigilant, lucide, maître du jeu. » P.Feuga et T.Mickael, Le yoga (puf, 1998)

« Toutes les écritures du monde déclarent que l’homme n’est pas un corps périssable mais une âme vivante. » Yogananda, Autobiographie d’un yogi (The Philosophical Library, 1946)

« Alors le suprême anâhatâ résonne dans l’espace intérieur, il est la cloche elle-même, il contient toutes les formes et tous les sens. » Cakrapâninâtha, Bhâvopahâra, XIe-XIIe .

« On dit Aum lorsqu’on acquiesce, pour montrer qu’on est d’accord, pour montrer l’assentiment. Aum, c’est l’acceptation de chaque petit incident de la vie. C’est aussi l’acceptation totale, définitive, une fois pour toute, de tout. » A.Desjardins, Adhyatma Yoga (La Table Ronde, 1986)

« Une lampe à l’abri du vent dresse sa flamme immobile. c’est l’image consacrée du yogin qui, l’esprit maîtrisé, parvient à se concentrer en soi. » Bhagavad Gitâ chant VI.19, IIe s. av. J.-C. traduction de M.Hulin (Points, 2010)

« La liberté est ce que nous désirons le plus profondément. C’est le seul désir qui nous conduit vers l’unité plutôt que vers la séparation. Il rend possible notre aspiration à aimer et à être aimé et, à son extrême limite, touche cette union avec l’infini qui est le fondement et le but du yoga. » Iyengar, La voie de la paix intérieure: Voyage vers la plénitude et la lumière (InterEditions-Dunod, 2007)

Crédit Photos : Olivier Saint Laurens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s